prêté


prêté

prêté, ée [ prete ] adj. et n. m.
• de prêter
Qui a été prêté. Argent prêté. N. m. (1690 un prêté rendu) C'est un prêté pour un rendu, des représailles, une vengeance proportionnées, justes.

prêt, prête adjectif (bas latin praestus, du latin classique praesto, sous la main) Qui est préparé, disponible, dans les conditions requises pour telle chose : Le malade est prêt pour l'opération. Qui a terminé de se préparer, qui est en état pour sortir, recevoir : Il est toujours prêt le premier le matin. Qui, ayant subi toutes les opérations nécessaires, est disponible pour telle utilisation : Ma robe sera prête lundi. Qui est disposé à telle action : Un homme prêt à toutes les compromissions. Qui est dans l'état satisfaisant pour se prêter à telle action : Les blés sont prêts à être moissonnés. Se dit d'un produit, d'un objet qui est vendu sous une forme déjà élaborée ne nécessitant plus que l'opération finale : Poulet prêt à cuire.prêt, prête (citations) adjectif (bas latin praestus, du latin classique praesto, sous la main) Edmond Lebœuf Paris 1809-Moncel-en-Trun, Orne, 1888 Nous sommes archiprêts ; il ne manque pas un bouton de guêtre. Commentaire Affirmation attribuée au maréchal Lebœuf, ministre de la Guerre, au moment où se déclarait la guerre de 1870. William Shakespeare Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616 Les hommes doivent souffrir leur départ comme leur venue ici-bas ; le tout est d'être prêt. Men must endure Their going hence, even as their coming hither : Ripeness is all. Le Roi Lear, V, 2, Edgar prêt, prête (difficultés) adjectif (bas latin praestus, du latin classique praesto, sous la main) Orthographe Elles sont fin prêtes. fin. Emploi Prêt à / près de. → prèsprêt, prête (expressions) adjectif (bas latin praestus, du latin classique praesto, sous la main) Prêt à tout, qui s'attend à tout, ou qui est capable de commettre n'importe quoi pour parvenir à ses fins. ● prêt, prête (homonymes) adjectif (bas latin praestus, du latin classique praesto, sous la main) pré nom masculin près adverbe prêt nom masculinprêt, prête (synonymes) adjectif (bas latin praestus, du latin classique praesto, sous la main) Qui est disposé à telle action
Synonymes :
- décidé
- déterminé
- résolu

prêt, prête
adj. Disposé, préparé. Prêt au départ. Le dîner est prêt.

⇒PRÊTÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.
I.Part. passé de prêter et empl. adj. Qui est prêté. Objet prêté, somme prêtée. Le prêteur ne peut retirer la chose prêtée qu'après le terme convenu (Code civil, 1804, art. 1888, p.342). Ce n'est qu'argent prêté, je vous l'ai dit, et ils vous reviendront [des ducats] un jour avec de gros intérêts (NERVAL, Filles feu, Corilla, 1854, p.663). J'ai surpris Jacques lisant des livres de vers que lui avait prêtés ce Fontanin. «Comment? Des livres prêtés? Est-ce que tu n'aurais pas dû m'avertir?» (MARTIN DU G., Thib., Cah. gr., 1922, p.585).
II.Empl. subst. masc., en loc.
Vieilli. Prêté(-)rendu. Ce que l'on rend en échange de ce que l'on a reçu. Le commerce est, par son essence, satanique. Le commerce, c'est le prêté-rendu, c'est le prêt avec le sous-entendu: Rends-moi plus que je ne te donne (BAUDEL., Mon coeur mis à nu, 1867, p.664).
Au fig. Juste retour des choses. Quand il [A. Thierry] écrivait cela, il en était, et l'on en était, avec M. de Chateaubriand, à un prêté-rendu universel de louanges et de compliments (SAINTE-BEUVE, Chateaubr., t.2, 1860, p.23). [Catinat] envoya (...) brûler et dévaster la maison de plaisance du duc de Savoie (...), c'était un prêté-rendu pour le bombardement inutile de Pignerol (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t.8, 1864, p.463). L'homme (...) créa un monde divin à son image (...). Un échange de prêtés-rendus s'établit entre l'homme tremblant et les êtres redoutables dont il se croyait entouré (RENAN, Hist. peuple Isr., t.1, 1887, p.27).
C'est un prêté pour un rendu. [Pour signifier que la victime d'un mauvais procédé prend sa revanche, qu'on riposte habilement à qqn] Schwob, «la Terreur future», elle existe, très cher (...) Guerre, machinerie, exploitation du Pauvre haineux par le riche âpre, assauts d'astuces, Anarchistes français et nihilistes russes, Rendu pour un prêté, prêté pour un rendu (VERLAINE, OEuvres compl., t.3, Invect., 1896, p.383).
Rem. Certains linguistes déclarent que cette expr. n'a pas de sens (v. LITTRÉ et les aut. cités dans HANSE 1949, DUPRÉ 1972) et lui préfèrent: c'est un rendu pour un prêté qu'on relève chez BÉRANGER, Chans., t.3, 1829, p.83: Or, quand Jeanne fait oeuvre pie, C'est un rendu pour un prêté. V. aussi supra.
Prononc. et Orth.:[], [-]. Ac. 1694, 1718: presté; dep. 1740: prêté. Fréq. abs. littér.:1150. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 2083, b) 1373; XXes.: a) 1413, b) 1527.

1. prêt, prête [pʀɛ, pʀɛt] adj.
ÉTYM. 1050, prest; du lat. pop. præstus, du lat. class. præsto, adv., « à portée de main, tout près ».
1 (Personnes). Qui est en état de…, est rendu capable de…, grâce à une préparation matérielle ( Préparé) ou morale ( Décidé, disposé).
Prêt à (et n. ou inf.). Préparé pour… || Prêt à l'action, au départ. || Être prêt à partir (→ Avoir le pied à l'étrier). || Prêts à relever un défi (→ Casse-cou, cit. 2). || « Je dois être prêt à nier » (cit. 11). || Prêt à servir… (→ Ordonner, cit. 9). || Prêt à faire feu (cit. 50). || Se tenir prêt à venir (→ Appel, cit. 5), à commencer… (→ Carillon, cit. 3).Disposé à…, susceptible de…, par le fait d'une décision, d'une intention.Prêt à tout : disposé à n'importe quel acte pour arriver à ses fins (→ Cour, cit. 10), ou décidé à tout supporter.Prêt à faire n'importe quoi (→ Gloire, cit. 41), à tout faire (→ Insinuer, cit. 15). || J'étais prêt à payer (→ Gratuitement, cit. 3). || Prêt à tout croire (→ Fleur, cit. 15; implicite, cit. 1).
1 Je suis prête à le suivre et lasse de l'attendre.
Corneille, Cinna, IV, 5.
2 (…) je n'ai point d'autre dessein que de vous épouser (…) M'y voilà prêt quand vous voudrez (…)
Molière, Dom Juan, II, 2.
3 (…) deux ou trois mille hommes, pas plus, intelligents, rigoureusement honnêtes, et en même temps prêts à tous les risques, à tous les sacrifices, prêts à obéir sans discuter, ah ! ce serait merveilleux !
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. X, VI, p. 83.
Prêt pour… || Prêt pour l'action. || Ces anges se tiennent prêts pour vous assister (→ Gardien, cit. 7).Tout prêt pour la tentation. Mûr (fig.). → Désarmer, cit. 15.
Vx. || Prêt de… (→ Inconstant, cit. 10).
4 Vous n'avez qu'à parler, je suis prêt d'obéir.
Molière, Mélicerte, II, 5.
Vx. || Prêt sur (qqch.) : préparé par l'étude, le travail, en tel ou tel domaine (→ Illustrateur, cit.).
5 Je te rendrai prêt aussi sur les généalogies (…)
La Bruyère, Correspondance, II, 3 avr. 1685.
Absolt.Il est prêt, fin prêt (→ Guerrier, cit. 3).« Toujours prêt ! », devise scoute.« À vos marques. Prêts ? Partez ! », signal donnant le départ d'une course à pied. || Armées prêtes (→ Sur pied, sur le pied de guerre). || Candidat prêt. || Il faut être prêt dans un quart d'heure (→ On, cit. 32). || Il est prêt, à pied d'œuvre.
6 Non, Sire, il ne faut pas différer davantage :
On est toujours trop prêt quand on a du courage.
Corneille, le Cid, IV, 5.
7 (Diderot) me proposa la partie de la musique (dans l'Encyclopédie), que j'acceptai, et que j'exécutai très à la hâte et très mal (…) mais je fus le seul qui fut prêt au terme prescrit.
Rousseau, les Confessions, VII.
8 (…) sur la frontière austro-serbe, les troupes de couverture sont tenues prêtes : en quelques heures, sous le premier prétexte, elles occuperont Belgrade !
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 133.
(Au tennis). || Prêt !, réponse du relanceur au serveur, celui-ci pouvant alors frapper la balle (trad. de l'angl. : ready).
Spécialt. Habillé, paré (pour sortir, pour paraître en société). → Mettre, cit. 31. || Tu n'es pas encore prête ? Dépêche-toi.
9 Pendant que sa femme, dans l'état qu'on devine, s'habillait, Anne, toujours prêt le premier, recevait une visite assez singulière : celle du prince Naroumof, que tout le monde croyait mort.
R. Radiguet, le Bal du comte d'Orgel, p. 178.
2 (Choses). Mis dans l'état convenable (pour qqch., pour faire qqch.). || Canons prêts à tirer (→ Militarisme, cit. 2). || Navire prêt à virer. Paré.Tout est prêt pour… (→ Cérémonie, cit. 1).Absolt. || La cérémonie est prête (→ 1. Porte, cit. 22). || Les vaisseaux sont tout prêts (→ Appareil, cit. 2)… || Avoir qqch. prêt sous la main (→ Plateau, cit. 1).Une justification (cit. 2) toute prête.
10 Vous n'avez qu'à parler : c'est une affaire prête.
Racine, les Plaideurs, I, 5.
11 Je passai rapidement en revue toutes mes réponses. Elles étaient prêtes, péremptoires, cinglantes, rangées devant mes yeux comme des armes au râtelier.
G. Duhamel, Salavin, I, III.
Spécialt. Préparé, apprêté. || Le café (→ Passer, cit. 22), le déjeuner, le dîner est prêt (→ aussi Détailler, cit. 1; encas, cit. 2). || La soupe est prête (→ Brûler, cit. 37).« Le poison est tout prêt » (→ Officieux, cit. 2).
Prêt-à- (et inf., sur le modèle de prêt-à-porter, sert à former des adj. et des n.).|| Maison (…) « prête-à-habiter » (l'Express, 21 févr. 1966). || « Le “prêt-à-vivre” ou le “prêt-à-finir” » (l'Express, 19 mai 1959), le « prêt-à-manger » (équivalent proposé pour fast-food), etc.Prêt-à-monter : ensemble d'éléments et de pièces détachées vendus simultanément et permettant de construire un appareil (équivalent proposé pour kit). || Des prêts-à-monter.Aliments en boîte prêts à consommer, à être consommés.
3 (V. 1190). Vieilli ou littér. Qui est sur le point (1. Point) de… Près.Prêt à rendre l'âme (→ Côté, cit. 38), à tomber en faiblesse (cit. 8), à se trouver mal (→ Flageoler, cit. 1). || Prête à sortir, elle s'arrêta (→ Langage, cit. 9).Un flot prêt à jaillir (→ Attendrissement, cit. 5). || Goutte (→ 1. Goutte, cit. 22) d'eau prête à tomber. || Foins prêts à mûrir (→ Blondir, cit. 2).
12 Regarde quel orage est tout prêt à tomber.
Racine, Iphigénie, V, 1.
13 Ainsi, prêt à quitter l'horizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours l'espoir évanoui,
Je me retourne encore, et d'un regard d'envie
Je contemple ses biens dont je n'ai pas joui (…)
Lamartine, Premières méditations, XXXV.
14 Il était prêt à dire qu'il l'aimait : cette dangereuse parole expira sur ses lèvres (…)
A. de Musset, Nouvelles, « Frédéric et Bernerette », V.
Vx. || Prêt de… (→ Appeler, cit. 19).
15 (…) étant prête d'être mariée, elle rompit tout net le mariage (…)
Molière, l'Avare, II, 5.
16 (…) ou j'aime à me flatter,
Ou sur eux quelque orage est tout prêt d'éclater.
Racine, Iphigénie, II, 8.
17 (…) lorsqu'au troisième acte vous êtes prête d'avouer tout (…)
Voltaire, Correspondance, 1979, 7 août 1761.
18 — Je suis prêt de mourir et il y a quelque chose que je veux te révéler (…)
Maupassant, l'Inutile Beauté, « Le champ d'oliviers », III.
HOM. Près, 2. prêt.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prete — / prɛte/ s.m. [lat. tardo presbiter (nel lat. parlato anche prebiter ), dal gr. presbýteros, propr. più anziano ]. 1. (eccles.) [ministro del culto cattolico] ▶◀ presbitero, reverendo, sacerdote. ● Espressioni: fig., berretta da prete [arbusto… …   Enciclopedia Italiana

  • Prete — ist der Name folgender Personen: Duilio del Prete (1938–1998), italienischer Schauspieler Giancarlo Prete (1942–2001), italienischer Schauspieler Sandro Del Prête (* 1937), Schweizer Maler Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • prêté — prêté, ée (prê té, tée) part. passé. Substantivement. C est un prêté rendu, c est une juste représaille.    Béranger a modifié cette phrase proverbiale d une façon qui lui laisse son sens et sa correction : Ou quand Jeanne fait oeuvre pie, C est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Prete — Prete, il, Maler, so v.w. Genovese …   Pierer's Universal-Lexikon

  • prete — prè·te s.m. FO 1. ministro del culto cattolico: farsi prete, abito, berretto da prete | estens., ministro di un altro culto: prete ortodosso, protestante Sinonimi: sacerdote. 2. estens., personaggio che in una società primitiva ha una funzione… …   Dizionario italiano

  • Prêté — Prêt Voir « prêt » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • prête — apprête prête rapprête …   Dictionnaire des rimes

  • prêté — apprêté prêté rapprêté …   Dictionnaire des rimes

  • prête — (prê t ) s. f. Baguette d osier refendue, servant à relier les cercles des tonneaux …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • preté — malpropreté propreté âpreté …   Dictionnaire des rimes